The Last of Us, un voyage plastique formidable

02/07/13 à 09:18 - Mise à jour à 10:13

ACTION/AVENTURE | Ces dernières années derrière les joysticks, l'apocalypse traîne la patte en bégayant. Last of Us et sa fin du monde virale et mutante auraient donc pu se noyer dans la masse.

The Last of Us, un voyage plastique formidable

The Last of Us © Sony Computer Entertainment

Apprécié pour son art de la mise en scène, Naughty Dog, son créateur, accumulait ainsi personnages clichés et gameplay lénifiant sur Uncharted 3: L'Illusion de Drake. Le studio californien se débarrasse heureusement de l'approche énigme et plateforme de ce dernier blockbuster pour doper le volet combat/gunfight du gameplay de Last of Us.

Dans la peau d'un père en deuil protégeant une adolescente porteuse d'une immunité à même de sauver l'humanité, le joueur découvre ici de très bonnes sensations. Last of Us déploie ainsi une arborescence d'ennemis demandant le plus souvent de se la jouer en mode stealth. L'approche diffère toutefois selon la nature de la menace. Des soldats (humains) auront par exemple tendance à se protéger derrière des objets tandis qu'un mutant de base marchera sans réfléchir vers la gorge du joueur. A priori entendue, la formule se drape toutefois d'une foule de subtilités.

Pour s'orienter, on peut ainsi brandir sa lampe de poche face à des monstres qui ne détectent pas la lumière. L'utilisation d'objets (trouvés à terre) pour distraire, assommer ou déclencher un coup final enrichit la dynamique d'ensemble. Exigeant parfois de posséder un nombre suffisant de couteaux (à usage unique) pour éliminer les clickers par derrière, Last of Us est aussi un voyage plastique formidable.

Le comportement d'Ellie, l'ado rebelle qui suit le joueur, reste ainsi crédible à tous moments tandis que les textures (effets d'eau et surtout d'ombre!) laissent bouche bée. Au-delà de l'excellent jeu d'acteur de chaque protagoniste, on retiendra enfin de ce Last of Us son humanité. Sa capacité à montrer la beauté d'un être émerveillé par sa découverte de la nature. Sans se soucier du sang qui gicle. Tellement banal.

The Last of Us, édité par Sony Computer Entertainment et développé par Naughty Dog, âge 18+, disponible sur PlayStation 3.

En savoir plus sur:

Nos partenaires