Serial, le podcast qui ressort les affaires classées

24/11/14 à 16:34 - Mise à jour à 16:39

Exit le feuilleton policier à la TV et place à Serial, le podcast audio qui vous débouche les oreilles avec une enquête ressortie du fond du tiroir. Présentation du podcast n°1 aux Etats-Unis, au Canada, en Australie et en Grande-Bretagne.

Serial, le podcast qui ressort les affaires classées

Les premiers épisodes de Serial. © Capture d'écran de Serial.

La dernière émission policière à succès n'est plus True Detective. Il s'agit désormais de Serial, et elle se passe d'images. Ou du moins, de vidéo. Car ce podcast audio n'hésite pas à tirer toutes les ficelles de la narration pour capter votre attention. L'histoire? Celle de Hae Min Lee, une jeune lycéenne de Baltimore, retrouvée assassinée par strangulation en 1999. Son petit ami, Adnan Syed, fut déclaré coupable et condamné à l'incarcération à vie, sur base d'un unique témoignage. Il n'a toutefois jamais cessé de clamer son innocence, ce qui a attiré l'attention de Sarah Koenig, ex-journaliste et désormais détective, investigatrice et présentatrice.


"Serial", le podcast aux millions de... by courrierinternational

Une histoire de meurtre comme on en retrouve dans n'importe quelle fiction aujourd'hui, que ce soit dans Twin Peaks , Top of The Lake ou des romans dans la veine de Seul le Silence en passant par toutes les séries comme Bones et Les Experts. Pourtant, il s'agit bel et bien de la réalité qui est ici racontée, avec des musiques en arrière-plan et une structure attirante pour l'auditeur, qui se retrouve plongé dans une enquête réelle au fur et à mesure de l'avancement de celle-ci, et ce, au même rythme que sa série préférée, étant donné que le podcast est diffusé chaque jeudi. Un rythme à la régularité plus que surprenante, lorsqu'on connaît ses classiques, et que l'on connaît bien la fameuse phase du détective qui cherche l'indice manquant pendant de très longues périodes...

Les producteurs de la série, les même que pour This American Life, un autre programme à succès mélangeant le journalisme d'investigation et le podcast audio, n'ont pas caché leur désir de faire de Serial un feuilleton populaire lors de leur annonce au mois de juillet dernier: "Nous espérons que Serial aura le succès des grandes séries de HBO ou Netflix, que vous serez happés par les personnages et que l'intrigue vous tiendra en haleine semaine après semaine, sauf que l'histoire sera vraie, et qu'il n'y aura pas d'images. Comme House of Cards, sauf que vous pourrez l'apprécier même au volant de votre voiture."

Le débat s'est rapidement élevé sur la toile: est-il acceptable de suivre en direct une enquête portant sur de vraies personnes, dont l'intimité pourrait être perturbée par les fans de la série? Le fait d'écouter et de réaliser cette émission n'est pas un problème en soi car, après tout, il existe bon nombre d'émissions télévisuelles du même acabit - comme, par exemple, Enquêtes sur RTL chez nous ou, dans un autre registre et une autre ampleur, America Most Wanted sur la FOX et The First 48, qui propose de suivre les premières heures qui suivent un crime, avec images de la scène de meurtre à l'appui.

Le problème, si il doit y en avoir un, viendra donc de l'intrusion des fans accros à l'enquête qui ne se contenteront plus de rester passifs dans celle-ci, et qui risqueraient alors soit de la perturber, soit de déranger des personnes qui n'ont peut-être rien à voir avec celle-ci, sur base de suppositions fumeuses de détective amateur en quête de vérité.

Toujours est-il est que la braie question reste: et si l'émission démontre bien que Adnan Syed est innocent, la justice en tiendra-t-elle compte? Il n'est pas possible de le savoir à l'heure actuelle, mais comme l'a souligné The New York Observer, "même si Sarah Koenig ne parvient pas à disculper Adnan Syed, elle aura prouvé de façon convaincante que les procureurs se sont appuyés sur des stéréotypes antimusulmans pour étayer leur dossier."

Ce nouveau phénomène chamboule le milieu du podcast audio et va jusqu'à lui apporter une nouvelle dimension. Alors que cet univers est en général réservé aux émission musicales, discussions philosophies et retranscriptions d'émissions radio, voilà qu'une véritable série fédérant une large audience y débarque. Alors que les réalisateurs débarquent le grand écran petit à petit, qui sait si ils ne vont pas se tourner vers ce format pour le moins pratique et économique, qui a le mérite de faire travailler l'imagination. Imaginez les possibilités qui seraient offertes à nos oreilles si les frères Coen ou David Fincher se penchaient sur la question... Affaire à suivre, inspecteur.

À écouter sur www.serialpodcast.org

Nos partenaires