PlayStation VR, le jeu en intraveineuse

24/10/16 à 14:52 - Mise à jour à 26/10/16 à 14:36

Source: Focus Vif

La PlayStation VR boucle le défilé des casques de réalité virtuelle sortis cette année. L'accessoire de Sony jette littéralement un regard inédit sur le jeu vidéo, tout en changeant sa grammaire. Une immersion fascinante, sublime mais imparfaite.

Tout est faux. Elon Musk, le patron de Tesla, et Rich Terrile, le directeur du Center for Evolutionary Computation and Automated Design (NASA) croient dur comme fer que nous vivons dans une simulation informatique globale. Matrix, es-tu là? La thèse lancée par Nik Bostrom en 2003 avance que l'humanité est coincée dans une version évoluée de Grand Theft Auto. Responsable du Future of Humanity Institute à Oxford, ce prof de philo soutient d'ailleurs que dans 30 ans, la puissance des PlayStation permettra d'animer des GTA habités d'IA coiffées d'une âme. L'hypothèse, alimentée par la loi de Moore sur l'évolution des ordinateurs, ne serait pas (forcément) un délire de savant fou. Dans un rapport publié en septembre dernier, la Bank of America estime ainsi que ce scénario est plausible... à 30%. Les paysages immersifs du PlayStation VR défilent par contre en sens inverse. En magasin depuis ce 12 octobre, ce casque de réalité virtuelle explore ainsi des villes et plonge dans des océans plus vrais que nature.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires