Micro-console, maxi soucis?

11/08/15 à 13:27 - Mise à jour à 15:18

Source: Focus

Plus de deux ans après sa sortie, la micro-console Ouya, backée par 8,5 millions de dollars sur Kickstarter, n'a pas trouvé son public.

Micro-console, maxi soucis?

Ouya, nouvelle console de salon open source. © ouya.tv

Le plan était simple, futé: la Ouya devait amener la vivacité du gaming smartphone sur grand écran, dans les salons. Mais plus de deux ans après sa sortie, la micro-console backée par 8,5 millions de dollars sur Kickstarter n'a pas trouvé son public. Malgré dix millions de dollars injectés ensuite par un partenaire chinois, la bécane open source a finalement été rachetée par Razer. L'accessoiriste PC pro gaming devrait ainsi profiter du catalogue de 1000 jeux et de la plateforme de vente en ligne de son acquisition pour booster sa propre micro-console, la Forge TV.

Seule ombre au pixel, les contrats d'exclusivité qu'avaient signés des développeurs avec la défunte compagnie n'ont pas été honorés, Vice mentionnant ainsi des sommes dues allant de 4.500 à 27.000 euros. Razer se défend bien entendu de devoir payer ce solde restant. Difficile toutefois d'imaginer que ça en reste là, question d'image chez les indés, que le développeur essaie justement également de séduire avec son nouveau casque d'Open Source Virtual Reality...

En savoir plus sur:

Nos partenaires