Mario vs. Donkey Kong: par ici la sortie

31/03/15 à 11:36 - Mise à jour à 11:36

Source: Focus

Nintendo transforme ses héros fétiches en automates idiots dans Mario vs. Donkey Kong: Tipping Stars. Au joueur d'activer ses neurones pour les guider, à coup d'échafaudages vertigineux.

Mario vs. Donkey Kong: par ici la sortie

Marion vs. Donkey Kong: Tipping Stars © Nintendo

Spécialiste des jeux de plateforme, Nintendo cultive aussi l'art du puzzle game malicieux depuis ses débuts. Ces deux lubies s'illustraient d'ailleurs via le recyclage de son frénétique et séminal Donkey Kong de 1981 en casse-tête éponyme sur la première Game Boy en 1994. Septième rejeton de cette famille ayant grandi à part dans son catalogue, le nouveau Mario Vs. Donkey Kong: Tipping Stars dégage donc un parfum de gaming vintage. D'autant qu'il pique (encore) son idée maîtresse aux Lemmings.

Le titre 2D ne pille heureusement pas bêtement le hit aux cheveux verts du studio qui a également commis Grand Theft Auto. Comme Lemmings, Tipping Stars demande certes de guider vers la sortie des personnages avançant seuls et aveuglément. Impossible toutefois de leur souffler directement des ordres stratégiques. Le joueur aiguille plutôt les pas des automates de Mario, Peach et autre Toad en installant sur leur chemin une foule de rampes, garde-fous et autres tremplins vitaux à leur survie. Timing serré. Sourires déliés.

Comme un constructeur de chantier obligé de jongler avec des pièces en nombre limité, le gamer progresse ici à tâtons. Nintendo adorant multiplier les variables de son équation de base, la soixantaine de tableaux labyrinthiques du jeu va ainsi crescendo. Les passerelles que l'on étire d'un bord à l'autre de gouffres sur les premiers niveaux gagnent ainsi rapidement des propriétés de tapis roulants... dont le sens de marche s'inverse via un interrupteur. La multiplication de ces passerelles, couplées à des interrupteurs, ouvrant et fermant des passages transforme finalement certains niveaux en échafaudage infernal. Buster Keaton es-tu là?

Problème de plomberie

Tuyaux aux issues incertaines, canon projetant sa troupe d'un bout à l'autre du tableau, marteau indispensable pour éliminer des adversaires en chemin... L'ensemble s'emballe rapidement. Les protagonistes eux-mêmes s'invitent dans la danse. Certains tableaux demandent ainsi de les faire sortir par trois issues différentes ou dans un ordre de passage précis. Exigeant de bons réflexes pour construire et démonter son matériel au moment opportun, Nintendo souffle aussi sur Tipping Stars en ajoutant une foule de pièces d'or et autres bonus -souvent haut perchés- poussant au sans faute.

Futé, ce nouveau Donkey Kong mise malheureusement plus sur le sens de l'observation que sur la réflexion pure. Y trouver, à coup de game over, la bonne séquence s'y érige en règle. Malgré une réalisation visuelle datée, l'expérience auréolée d'un éditeur et tarifée à une vingtaine d'euros vaut le détour. A la manière du cross play entre PlayStation 4 et Vita, l'achat du jeu permet en outre de l'installer à la fois sur Wii U et 3DS. Une dualité commercialement de bon aloi. Mais une prise en mains bancale sur la console de salon de Big N. Sans transfert de sauvegarde possible d'une machine à l'autre, miser de préférence sur la version portable donc.

JEU DE RÉFLEXION/ACTION ÉDITÉ PAR NINTENDO, ÂGE 3+, DISPONIBLE SUR NINTENDO WII U ET NINTENDO 3DS.

Nos partenaires