Les lunettes 2D ou anti-3D

21/04/11 à 15:29 - Mise à jour à 15:29

La 3D peut créer certains maux de tête. Pour contrecarrer cet effet néfaste, un américain a inventé les lunettes qui aplatissent la 3D.

Les lunettes 2D ou anti-3D

© 2D-Glasses

L'omniprésente technologie 3D possède ses réfractaires. Pendant que certains s'extasient devant la beauté et la profondeur de champ offertes par les cinémas 3D, d'autres souffrent d'un mal de tête compulsif qui les empêche de profiter pleinement du spectacle. Et rien ne va en s'arrangeant, la 3D envahit le monde du multimédia et s'immisce progressivement dans les salons.

Hank Green surfe alors sur la vague de la nouvelle technologie et invente les lunettes 2D: celles qui transforment les reliefs en une image bien plate et nette. Un gadget complètement inutile pour les spectateurs seuls qui n'auront qu'à choisir la séance standard, mais qui permettra peut-être à certains de ne pas plomber l'ambiance lors d'une soirée ciné. Le créateur de cet ustensile a d'ailleurs eu l'idée en voulant aller voir Tron: Legacy en 3D avec sa femme, récalcitrante aux reliefs.

Sur un écran qui diffuse un film en 3D, il y a 2 images. Les lunettes permettent d'envoyer une image différente à chaque oeil pour créer l'impression de relief. Dans le cas des lunettes 2D, cet effet est annulé en envoyant la même image aux deux yeux. Hop! Plus de 3D! Par contre, cette astuce ne fonctionne pas dans les cinémas Imax qui utilisent une autre technologie 3D que celle contrée par les lunettes de Hank Green. Une paire peut être achetée sur le net pour 9.99$ (soit 6,85 euros) frais de port non-compris.

Thibault Richard (stg.)

En savoir plus sur:

Nos partenaires