Le paquet de chips, ce nouveau Big Brother qui vous espionne

08/08/14 à 17:45 - Mise à jour à 11/08/14 à 15:11

Source: The Verge

Un simple paquet de chips peut désormais écouter vos conversations. Ceci ne relève pourtant pas du scénario miteux d'un film de série B, mais d'une découverte faite par les scientifiques du prestigieux MIT.

Le paquet de chips, ce nouveau Big Brother qui vous espionne

© Flickr/Mike Mozart

Au proverbe "Les murs ont des oreilles", on ajoutera désormais "... Et les paquets de chips aussi". Dans les locaux du Massachusetts Institute of Technology (MIT), des chercheurs en collaboration avec Microsoft et Adobe sont parvenus à retranscrire fidèlement les propos d'une conversation tenue à proximité d'un paquet de chips filmé depuis une autre pièce derrière une vitre insonorisée. La prouesse est rendue possible grâce à l'élaboration d'un algorithme capable de traduire en discours intelligible des vibrations émises par ledit paquet. "Quand un son percute un objet, celui-ci émet des vibrations", explique Abe Davis, étudiant diplômé en électrotechnique et informatique au MIT, dans une vidéo publiée dans les actualités de l'université. Évidemment, ce n'est pas encore tout de suite qu'on verra son paquet de chips s'animer alors qu'on discute tranquillement avec un ami dans le fauteuil, ces vibrations étant invisibles à l'oeil nu. Celles-ci deviennent cependant perceptibles en utilisant une caméra haute vitesse capable d'enregistrer 2000 à 6.000 images par seconde, soit cent fois plus qu'avec un smartphone. La performance de ce genre d'appareil permet ainsi de saisir d'infimes changements de couleurs, relevant du dixième de micromètre ou cinq millième de pixels, qui contiennent des informations sur l'oscillation de l'objet observé.

Tout ceci est encore difficile à comprendre? Normal. Peut-être cette vidéo explicative, réalisée par l'équipe scientifique en charge du projet, aidera-t-elle les perplexes à y voir plus clair. Celle-ci montre d'ailleurs qu'il est possible de tirer des signaux audio provenant de n'importe quel objet ordinaire, en filmant les feuilles d'une plante par exemple. Le résultat est plutôt probant, on y entend intelligiblement la comptine "Mary Had a Little Lamb". L'expérience prouve même que le logiciel de reconnaissance musicale, Shazam, a pu reconnaître Under Pressure de Queen à partir de l'enregistrement des vibrations des écouteurs branchés à un ordinateur passant la chanson.

Jusqu'à présent, aucune application concrète de cette étude n'a encore été évoquée, même si on imagine bien les services de renseignements approcher Adobe ou Microsoft pour s'emparer de la découverte... Alexei Efros, un professeur travaillant dans la même branche à l'Université de Californie à Berkeley, s'enthousiasme déjà: "Nous sommes des scientifiques, et parfois, nous regardons ces films, comme James Bond, et nous nous disons 'Ce sont des exagérations hollywoodiennes. Ce n'est pas possible de faire ça. C'est ridicule.' Et soudainement, nous y voilà. Cela sort tout droit d'un thriller hollywoodien. On découvre qu'un meurtrier a avoué son crime grâce à la vidéo d'un paquet de chips en vibration." Un peu effrayant quand même. "Big Brother is watching you", et il pourrait très bien être un paquet de chips.

En savoir plus sur:

Nos partenaires