La 3D s'impose

19/03/10 à 14:14 - Mise à jour à 14:14

Depuis le succès d'Avatar, le nombre de projets de films en 3D fleurissent. La télévision ne veut pas non plus manquer le train qui mène au changement.

Depuis le succès d'Avatar, le nombre de projets de films en 3D fleurissent. La télévision ne veut pas non plus manquer le train qui mène au changement.

Si certains de ces films sont en chantier depuis bien avant la sortie de l'oeuvre de Cameron, il faut avouer que le succès qu'a connu le film a sûrement engendré pas mal d'idées aux producteurs et réalisateurs. Avatar a certainement propulsé la 3D pour de bon au cinéma. Parmi les projets, notons que le prochain film de Tim Burton, La famille Addams 3D, utilisera ce procédé technologique. Son Alice au pays des merveilles étant déjà de la partie. Le prochain film de Alfonso Cuaron qui avait tourné le réussi Les fils de l'homme fait de même. D'autres cinéastes suivent à présent: Robert Rodriguez (avec Spy Kids 4), Steven Soderbergh, Alexandre Aja et encore d'autres. Martin Scorsese a aussi évoqué l'idée de faire son prochain film en 3D. Les suites de Madagascar et Kung Fu Panda ou les prochains Pixar aussi. Bref, il semble que celle-ci ne devienne immanquable dans nos salles obscures.

La musique tente aussi de ne pas oublier le passage à la 3D. U2 compte déjà un documentaire en 3D à leur actif.

La télévision suit également le mouvement. Alors que les télévisions HD Ready et Full HD affichent des prix démocratiques depuis peu seulement, les premiers téléviseurs 3D devraient sortir en 2011. La Suisse possédera aussi sa première chaîne de télévision en 3D. Les matchs de la Coupe du monde seront également retransmis en 3D sur les écrans adaptés. Chez nous, un match de la saison prochaine en Jupiler League devrait être aussi diffusé avec cette technologie.

Mais la 3D laissera sur le côté pas mal de monde. En effet, durant Avatar, certains spectateurs souffraient de vertiges, de nausées ou encore de vomissements. D'après une étude, 10% des personnes sondées sont insensibles à la 3D. Les raisons sont dues au strabisme ou au microstrabisme.

B.R. (Stg)

Nos partenaires