Kinect : Body Movin'!

10/11/10 à 16:31 - Mise à jour à 16:31

Interprétant les mouvements du joueur, le Kinect de la Xbox 360 bouge entre jeux de danse et fitness. Le périphérique pourrait toutefois livrer quelques surprises... indés!

Kinect : Body Movin'!

Kinect sortira ce 10 novembre sur Xbox 360 accompagné de Kinect Adventures à 149 euros. Un bundle regroupant une Xbox 360 Slim de 4 Go, une manette, le Kinect et Kinect Adventures sera également disponible à 299 euros.

Après avoir tenté d'appâter les kids au fil de titres comme Viva Pinata, Lips et The Movies, la Xbox 360 semble enfin tenir le bon bout avec son Kinect, caméra intelligente détectant les mouvements du joueur. Interprétant plus de gestes (y compris en profondeur) que le PlayStation Eye (ex-Eye Toy) de Sony, le nouvel accessoire à double objectif enlève les manettes des mains de joueurs. Bougez-bougez! Le corps remplace le joypad.

Kinect par ci, Kinect par là. A enjeux importants, marketing conséquent. Espérant créer des files spectaculaires dans les rues de New-York la veille du jour J, Microsoft offrait pour la sortie US du Kinect le 4 novembre dernier l'équivalent de 150 dollars de cadeaux aux 3000 premières personnes achetant le périphérique au Toys'R US de Time Square. Soit une copie de Kinect Sports, Kinect Joy Ride et un an d'abonnement au Xbox Live en Gold... Le géant de Redmond avait également bloqué une des deux barres du mythique Y de Big Apple pour un show à l'américaine parrainé par Mark Wahlberg (qui n'a malheureusement pas dansé hip hop).

Les tubes cathodiques US ne sont pas épargnés non plus. Le product placement gagne des séries télévisées US populaires comme Chuck ou How I Met Your Mother qui brandissait le Kinect dans un de ses inénarrables flash-back. La ménagère de moins de 50 ans y a même droit. L'oeil intelligent fait ainsi l'objet d'une démonstration enjouée sur le US Home Shopping Network pour des pré commandes. A quand Pierre Bellemare vantant les vertus d'Halo?

Blague à part, si le Kinect s'infiltre dans des programmes tout public, c'est qu'il cible clairement la démographie casual de la Wii jalousée par la Xbox 360. Les 14 jeux qui accompagnaient la sortie (européenne) de l'accessoire ce 10 novembre seront donc probablement boudés par les gamers purs et durs. Ici, on singe plutôt le Wii Sport Resort de Nintendo avec Sports Island. Ou encore l'Eye Pet de Sony avec Kinectimals, qui remplace le Monchichi tamagochi par un tigre.

Fitness, danse et punk attitude

Au-delà de ces apéritifs sous forme d'arcade peu convaincante (Sonic Free Riders) et de sports (un Fighters Uncaged made in... Charleroi!), le Kinect se spécialise en fitness et jeux de danse. Au rayon exercices physiques, la comparaison avec les autres télécommandes à détection de mouvement de Sony et Nintendo risque de faire particulièrement mal. Your Shape: Fitness Evolved les snobent tandis qu'EA Sports Active 2.0 ajoute sur Wii et PS3 un et deux détecteurs de mouvements à placer sur le corps. Côté dance floor, en attendant Michael Jackson (retardé à 2011) et au-delà de Dance Masters et Zomba, Dance Central d'Harmonix (des créateurs de Guitar Hero puis Rock Band) crépite. Et propose d'apprendre les vraies chorégraphies des clips de Lady Gaga, No Doubt et autre M.I.A. au fil de 600 mouvements. Les petites soeurs sous perfusion de MTV s'impatientent.

Kinect, un périphérique pour pub Benetton? Pas vraiment. Car au-delà de toute attente, la crème du jeu vidéo alternatif nippon s'y donnera rendez-vous en 2011. Suda 51 (Killer 7, No More Heroes), Yukio Futatsugi (le mythique Panzer Dragoon) et Tetsuya Mizuguchi (Lumines, Rez) ont ainsi respectivement annoncé Codename D, Project Draco et Child Of Eden. Dansez maintenant.

Michi-Hiro Tamaï

En savoir plus sur:

Nos partenaires