Jeux vidéo et BD: des pains et des jeux

03/10/16 à 14:52 - Mise à jour à 14:53

Source: Focus Vif

Médias de divertissement et d'images, jeux vidéo et BD se sont toujours reniflés de près. Les liens se font désormais encore plus consanguins, à l'image d'Astérix et surtout de Last Fight.

Le premier souvenir de votre serviteur, vraiment très flou, d'un jeu vidéo directement inspiré d'une bande dessinée francophone, et même directement d'un album, c'est une adaptation de Blueberry et du Spectre aux balles d'or, qui se regardait plus qu'elle ne se jouait, sur Amstrad ou Commodore 64, et qui a sans doute fait s'étrangler Giraud, mais qui a peut-être plu à Moebius. On devait être en 1988. Une antiquité qui prenait des plombes à se charger, bourrée d'images fixes, sans grand gameplay. Un des premiers essais de ce que l'on n'appelait pas encore transmédia, et qui tenait surtout de la licence et du placement de produits. Trente ans plus tard, les choses ont bien changé et les rapports ne se sont pas tissés: ils ont quasiment fusionné. Regardez Lastman, la série à succès de Bastien Vivès, Balak et Michaël Sanlaville dont on a déjà beaucoup parlé ici. Et plus précisément le tome 4, paru début 2014: le jeune Adrian y découvre, le temps d'une planche, un jeu d'arcades auquel il s'essaie et où il reconnaît Richard, son principal partenaire dans la bande dessinée. "Oui, il date ce jeu, tu veux le prendre?", répond l'intéressé. Presque trois ans plus tard, la boucle est bouclée et la mise abymée: ce jeu-là s'appelait Last Fight et ne demande qu'à être pris puisqu'il existe: il vient de sortir sur consoles et a été développé en exact parallèle avec la bande dessinée (et le dessin animé!) imaginée par la bande à Vivès. Une consanguinité qui pourrait devenir norme en cas de succès. Et ce, alors que par ailleurs, le "free-to-play" et sur écran tactile est devenu le nouvel Eldorado des développeurs... en quête presque désespérée de visibilité. Une visibilité que lui offrent désormais des personnages et des licences très surveillées, comme Astérix. DR
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires