Facebook lance son propre service d'e-mails

17/11/10 à 14:44 - Mise à jour à 14:44

On l'attendait depuis un moment, aujourd'hui, c'est officiel. Facebook lance ses propres adresses de courriel. Les concepteurs annoncent pourtant ne pas vouloir être des "tueurs de mails".

Facebook lance son propre service d'e-mails

Le service d'e-mail que proposera dans quelques mois Facebook sera plus élaboré que les courriels actuels. Selon le fondateur et PDG du site de socialisation, Mark Zuckerberg, ce système vise à harmoniser les communications électroniques. Le courriel sera donc l'une des façons de l'utiliser mais il reprendra aussi les "textos" ou encore les "chats" (déjà intégré au portail de socialisation). Une discussion pourra donc débuter par SMS et continuer par e-mail. Le gros changement consistera en l'envoi de messages électroniques à des personnes qui ne font pas partie du cercle d'amis Facebook. Donc plus besoin d'avoir un compte Gmail ou Hotmail pour communiquer avec le reste du monde. Même si le système Messages de Facebook fonctionnera avec n'importe quelle adresse mail (Gmail, Hotmail, Yahoo!, etc). Les messages envoyés par les amis Facebook seront toujours mis en valeur alors que ceux envoyés par des 'inconnus' seront placés dans un dossier "autres". Tout comme avec les autres services de courriels, le service détectera automatiquement les spams. Microsoft a aussi annoncé que le partage de documents Excel, Word et Powerpoint sera possible via ce réseau.

Les autres sites de courriels voient déjà ce nouveau système comme un tueur de mails. D'ailleurs, d'après TechCrunch (un site spécialisé en technologie), ce projet serait décrit en interne chez Facebook comme un "tueur de Gmail", et s'intitulerait "Projet Titan". Cependant, Mark Zuckerberg n'envisage pas que les internautes fermeront d'un coup leurs comptes courriels concurrents pour se limiter au système panaché de Facebook. Or, si ce système fonctionne, Facebook aura la mainmise sur toutes les messageries. Il est probable que les utilisateurs de service tels que Gmail ou Hotmail réaliseront qu'ils auraient accès à beaucoup plus s'ils étaient membres du réseau social. Donc si Facebook Messages n'est pas un tueur de mail au sens propre, c'est tout de même un énorme outil de recrutement.

Mais la guéguerre entre Facebook et Google (à qui appartient Gmail) n'est pas neuve. Récemment, le géant de la recherche internet a bloqué l'exportation des contacts Gmail vers Facebook car il reproche à ce dernier de ne pas offrir cette option à ses utilisateurs. En somme, Facebook peut récupérer les contacts de Gmail et les inviter à se joindre au site de socialisation mais l'inverse n'est pas possible. Gmail a par ailleurs déjà tenté une riposte avec Buzz. Une messagerie qui permet l'affichage des statuts de certains sites communautaires comme Twitter. Dernièrement, il a aussi transformé sa messagerie en boîte aux lettres intelligente. En effet, les messages sont classés selon l'importance du contenu. Mais sur ce plan, Facebook va déjà faire la différence en classant les courriels non pas sur leur contenu mais en fonction de la proximité sociale de l'expéditeur.

Pour le moment, c'est Hotmail qui est le numéro un du courriel devant Yahoo! et Gmail. Mais les 500 millions d'utilisateurs et la possibilité d'intégrer les courriels à d'autres fonctions communautaires (partage de photos, calendriers, etc) pourraient vite changer la donne. Le système initié par Facebook sera mis en oeuvre progressivement dans les mois qui viennent.

Les plus impatients peuvent d'ores et déjà obtenir plus d'informations à l'adresse suivante : http://www.facebook.com/about/messages/ et demander une invitation à cette toute nouvelle fonctionnalité du site.

Céline Sohier (Stg)

Nos partenaires