Face à la 3DS de Nintendo, Sony contre-attaque!

22/02/11 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Avec la NGP, une console nomade entre 3G, double surface tactile et puissance gargantuesque, Sony donne le coup d'envoi d'un match contre la 3DS.

Face à la 3DS de Nintendo, Sony contre-attaque!

© DR

La Game Boy blanche à écran monochrome jaunâtre rejoint pour de bon le statut d'antiquité préhistorique en 2011. Après Nintendo, Sony lancera en effet vers la fin de cette année sa nouvelle console nomade. La portable, provisoirement baptisée NGP pour "Next Generation Portable" ne gèrera pas la 3D sans lunettes comme la 3DS de Big N (attendue ce mois de mars). Mais les yeux s'écarquilleront. La remplaçante de la PlayStation Portable annonce en effet une puissance jamais vue sur terminal nomade puisqu'elle embarque un processeur central et graphique quadruple coeur. De quoi afficher, selon Eurogamer.fr, une résolution identique à celle du dernier Call of Duty: Black Ops sur PS3. Attachez vos ceintures...

Desservie par un écran OLED de près de 13 cm de diagonale (soit 2 de plus que l'actuelle PSP 3000), la NGP affiche un gabarit plus large d'1 cm que la PSP 3000 actuelle. Au-delà de ces appels du pied techniques clairement adressés aux "hardcore gamers", Sony Computer Entertainment rénove avec force l'ergonomie de l'ex-PSP 2. Non contente de jouer désormais avec 2 joysticks analogiques, la NGP se pare également de 2 surfaces tactiles, plantées sur l'affichage et plus inhabituellement sur le dos de la console.

3G et 2 questions

Lors d'une partie de billard sur Hustle Kings, le touchscreen frontal complète ainsi avantageusement la manette classique pour doser la puissance du tir. On tapote également le dos de la console du bout des doigts pour changer en temps réel la topographie du terrain de Little Deviant, sorte de croisement entre Marble Madness et Super Monkey Ball. Reste qu'aucun des gros calibres annoncés par Sony (Metal Gear Solid 4, Killzone, Uncharted, WipEout...) ne semble pour l'instant utiliser outre mesure cette double prise en main singulière.

Puissance brute et ergonomie originale ne seront toutefois pas les seuls arguments de la NGP. Afin de supporter au mieux un online entre communautaire (LiveArera et l'application Proximité) et téléchargement (avec des vieux titres via le PlayStation Suite), la connectivité web 3G fait sa joyeuse entrée en option. Une première, vu que les consoles portables se connectaient jusqu'ici au web en Wi-Fi. Et beaucoup de questions en prime, entre autonomie de la batterie et coûts de connexion supplémentaires pour le joueur. Ignorée par la 3DS de Nintendo, cette option illustrant l'influence grandissante de la téléphonie mobile sur le jeu vidéo nomade se complètera d'une foule de gimmicks empruntés aux smartphones à l'image d'un GPS intégré et du bluetooth 2.1.

Rayon multimédia, la NGP se pare aussi de deux appareils photo, recto/verso, comme la DSi. Couplée aux détecteurs de mouvements de la console (accéléromètre, gyroscope...), la lentille du dos épaulera des jeux en réalité augmentée comme Reality Fighters. Peu de chance toutefois que les gros éditeurs, présents en masse sur la console, suivent cette voie. La plupart des titres annoncés (Resistance, Little Big Planet, Lost Planet, Monster Hunter 3rd, Bulletstorm,Yakuza 4...) à ce jour se profilent en effet comme des portages de licences existant sur d'autres consoles et à la prise en main conventionnelle. A quand une "killer apps" exclusive à la NGP?

Michi-Hiro Tamaï

En savoir plus sur:

Nos partenaires