E3: Steep, Watch Dogs 2, Star Trek... Le point sur les nouveautés d'Ubisoft

16/06/16 à 14:29 - Mise à jour à 14:34

Source: Afp

À maintenant trente ans, le groupe français Ubisoft n'a pas l'intention de devenir vieux et veut dépasser son image d'éditeur de jeux vidéo.

E3: Steep, Watch Dogs 2, Star Trek... Le point sur les nouveautés d'Ubisoft

Steep © Ubisoft

"Ubisoft est avant tout une entreprise de loisirs", a souligné le vice-président chargé du marketing Tony Key, lors du salon du jeu vidéo E3 à Los Angeles (Californie).

Un film inspiré du succès planétaire de la saga Assassin's Creed, avec l'acteur Michael Fassbender, doit sortir le 21 décembre et Ubisoft va ouvrir cet été son premier parc intérieur de jeux pour enfants consacré à l'univers de son célèbre jeu des Lapins crétins. Celui-ci va aussi servir de thème à une émission de télévision après avoir déjà fait l'objet de la publication de livres.

Assassin's Creed: pas de jeu, mais un film

Les différents épisodes de la franchise Assassin's Creed se sont vendus à 96 millions d'exemplaires depuis son lancement en 2007 mais Ubisoft a décidé cette année de ne plus en lancer un épisode chaque année, décidant de prendre son temps et d'écouter l'avis des joueurs avant la prochaine étape.

Le film se déroulera pendant l'Inquisition en Espagne et constitue un nouveau chapitre dans le déroulement du jeu qui s'appuie sur la mémoire génétique d'un descendant d'un ordre d'assassins se battant pour la justice. Le jeu se déroule dans un décor historique très authentique qui le voit traverser les époques.

"Nous pensons que les jeux changent", a souligné la vice-présidente d'Ubisoft Motion Pictures, Stéphanie Simard, lors d'une conférence de presse au salon E3. "Le monde créé par Ubisoft offre les opportunités de raconter une histoire qui dépasse un seul et unique medium", estime-t-elle.

Ubisoft est réputé pour sa faculté à utiliser rapidement les innovations technologiques, recourant aux capacités de détection de mouvements des consoles de jeux ou l'essor des jeux sur appareils mobiles. Le prochain horizon est la réalité virtuelle qui "est un objectif très important pour Ubisoft", assure Tony Key.

L'éditeur va ainsi permettre aux joueurs de rejoindre virtuellement l'équipage de Star Trek dans l'espace intersidéral. Star Trek: Bridge Crew a été conçu dès le départ pour la réalité virtuelle et les joueurs peuvent prendre les commandes des vaisseaux spatiaux et vivre des aventures comme les personnages du célèbre feuilleton télévisé ensuite porté au grand écran.

D'autres jeux en préparation utilisant la réalité virtuelle vont laisser les joueurs s'envoler comme des oiseaux au-dessus des toits de Paris, un autre laissant à des villageois le soin de découvrir qui est parmi eux un loup-garou.

Steep, en haut des cimes enneigées

Ubisoft n'a pas précisé si cette réalité virtuelle serait utilisée pour le jeu Steep qui permet de se prendre pour un alpiniste et un amateur de sports extrêmes sur les cimes enneigées sans risquer de dévisser pour de vrai. Il sera toutefois possible de partager par vidéo les "accidents" les plus spectaculaires.

L'éditeur prépare aussi un nouvel épisode de Watch Dogs qui oppose des pirates informatiques à un système politique corrompu et se déroule dans un San Francisco de science-fiction.

"Du point de vue d'un pirate, le monde est plein d'opportunités", ironise le directeur créatif de ce jeu Jonathan Morin. Sony a profité du salon E3 pour annoncer qu'il travaillait sur une déclinaison de Watch Dogs pour le grand écran.

"La vraie innovation et la magie surviennent quand les joueurs et les équipes sont libres de créer, innover, prendre des risques et s'amuser", affirme Yves Guillemot, PDG d'Ubisoft, l'un des frères qui a fondé le groupe en 1986. "C'est ce qui nous a amenés là où nous en sommes et nous mènera pour les 30 ans à venir", a-t-il lancé. Il n'a toutefois pas fait allusion au jeu, cette fois-ci véritable, qui se déroule dans les couloirs feutrés de son conseil d'administration avec le groupe Vivendi.

Vivendi est devenu le premier actionnaire d'Ubisoft l'hiver dernier et réclame d'être représenté au conseil d'administration, une tactique qu'il avait déployée pour prendre in fine le contrôle de Gameloft, également fondé par la famille Guillemot. Mais celle-ci a bien l'intention de se battre pour garder son contrôle sur l'éditeur.

>> À noter que pour ses 30 ans, Ubisoft a décidé d'offrir 7 de ses titres phares, à raison d'un par mois et en commençant par Prince of Persia: Sands of Time. Pour profiter de l'offre, c'est par ici.

En savoir plus sur:

Nos partenaires