Driver: San Francisco

29/04/11 à 12:23 - Mise à jour à 12:22

Le premier septembre reviendra l'un des grands classiques du jeu vidéo. Driver: San Francisco continue sur la lancée des courses poursuites avec un concept de gameplay en plus: le shift.

Driver: San Francisco

© Ubisoft

Driver: San Francisco, développé par Reflections et édité par Ubisoft, sortie le 1er septembre 2011 sur Playstation 3, Xbox 360, Wii et PC.

5 ans que Driver n'avait plus pointé le bout de son nez. Les fans de la cultissime licence développée par Reflections se poseront la question suivante: comment diable Tanner est-il sorti du coma? La réponse est simple: il y est toujours. Les développeurs ont d'ailleurs eu la bonne idée d'intégrer ce fâcheux problème au gameplay. Le meilleur pilote de la police américaine se fait des films: tout le jeu se passe en fait dans sa petite caboche. Reflections en a profité pour inventer ce qu'ils appellent le shift.

Il ne s'agit pas ici de la touche majuscule de l'ordinateur. Le shift permet de changer de voiture sans pour autant sortir de celle où le joueur se trouve. La caméra survole alors la zone, le quartier et, plus tard dans le jeu, la ville. En un simple clic, Tanner change instantanément de caisse. Le concept semble enlever une bonne part du gameplay et pourtant, au contraire, il est là pour ajouter au jeu une couche de stratégie. En pleine course poursuite, il sera possible de passer de la voiture de police au gros camion situé deux rues plus loin pour bloquer les criminels, par exemple.

Le cachet seventies du trailer crée une ambiance rétro assez agréable et le jeu ne semble avoir rien perdu de son caractère: action et courses poursuites semblent plus que jamais au rendez-vous. D'un autre côté, la bande son de la vidéo manque cruellement de relief et on y perd en immersion. Il ne s'agit quand même que du trailer et le jeu ne sort que le premier septembre de cette année, ce qui laisse encore de la marge pour peaufiner le travail.

Thibault Richard (stg.)

En savoir plus sur:

Nos partenaires