Cinq dates clefs du déclin de Myspace

02/12/10 à 16:23 - Mise à jour à 16:23

Rupert Murdoch pourrait annoncer la mise en vente de MySpace. Selon Reuters, le site n'est plus rentable pour le propriétaire de News Corp. Retour sur les 5 dates clefs qui ont mené au déclin de MySpace.

Cinq dates clefs du déclin de Myspace

Août 2003

MySpace est fondé par Tom Anderson et Chris DeWolfe en août 2003. Mais il faut attendre le 17 janvier 2007 pour voir naître une version en français du site. Cette plateforme de réseautage social permet à ses membres de disposer de leur propre espace web personnalisé. Aujourd'hui, le site est surtout connu pour héberger de nombreuses pages internet de groupes de musique et de DJ. C'est en juillet 2005 que l'américain de News Corp, Rupert Murdoch, rachète MySpace. En octobre 2005, il est encore le 4ème site le plus consulté au monde derrière Yahoo!, AOL et MSN.

Le 26 septembre 2006

Même s'il existait déjà une version de Facebook à destination des étudiants depuis février 2004, ce n'est que le 26 septembre 2006 que le site est ouvert à toute personne d'au moins 13 ans possédant une adresse valide. A partir de ce moment, la concurrence commence à s'installer entre les différentes plateformes de réseaux sociaux. Depuis que Facebook est populaire, le trafic sur MySpace n'a cessé de diminuer. Au troisième trimestre 2010, le site aurait ainsi perdu 156 millions de dollars (environ 114 millions d'euros).

Le 17 novembre 2010

MySpace redéfinit sa position sur le marché en affirmant ne plus être un réseau social. Il veut ainsi éviter la mise en concurrence avec Facebook et surtout prouver que l'on peut parfaitement utiliser les deux. MySpace devient alors un site de divertissement social et place ses espoirs dans la place qu'occupent la musique et les autres contenus plus 'sérieux' sur le site. A ce moment, News Corp. ne souhaite pas fermer le site

Le 18 novembre 2010

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour MySpace. Dès le lendemain de la déclaration d'une nouvelle stratégie commerciale, le groupe annonce un rapprochement avec Facebook. Les utilisateurs de MySpace pourront désormais transférer leurs informations Facebook sur le portail de divertissement en un simple clic. Le site pourra ainsi leur proposer les pages des artistes qu'ils préfèrent et la fonction 'j'aime' de Facebook est directement cliquable sur MySpace. Alors que Facebook revendique plus de 500 millions d'inscrits, MySpace n'a fait que voir sa fréquentation dégringoler avec seulement 100 millions de membres actifs.

Le 01 décembre 2010

Reuters annonce que Rupert Murdoch, l'actuel propriétaire de MySpace, envisage de le vendre. Toujours à cause de la concurrence des autres réseaux sociaux, le site n'est plus assez rentable pour News Corp. Et il y a aussi Google qui pèse dans la balance. Le groupe pourrait ne pas renouveler son contrat publicitaire avec MySpace, soit une perte de 900 millions de dollars pour News Corp. Mais la vente n'est pas la seule option sur la table. MySpace pourrait encore envisager un nouveau partenariat avec un autre éditeur de service en ligne avant d'opter pour la solution ultime.

Céline Sohier (Stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires