Après Spotify, Deezer débarque en Belgique

07/12/11 à 13:16 - Mise à jour à 13:16

C'est au tour de Deezer de faire son entrée chez nous et de rejoindre la course au streaming. Avec 13 millions de titres, le site propose aussi une alternative au téléchargement illégal.

Après Spotify, Deezer débarque en Belgique

On l'avait annoncé, le voilà. Après Spotify il ya quelques semaines, la plateforme légale de musique en streaming Deezer débarque à son tour en Belgique. Le site de musique à la demande propose 13 millions de titres (contre 15 millions pour son concurrent), une écoute gratuite de radios thématiques, le tout sans pub. Bémol: Deezer ne propose pas de formule gratuite à proprement parler, seulement une écoute de 30 secondes par titre. C'est après s'être inscrit gratuitement que l'utilisateur peut choisir entre deux formules d'abonnements: une à 4,99 euros pour un accès illimité sans pub et l'autre à 9,99 euros pour une écoute aussi illimitée et sans pub, avec en plus possibilité d'accès via les Smartphones et en mode hors connexion. Comme ses homologues Spotify et Simfy, la politique de Deezer se base sur la redistribution des droits d'auteur aux artistes, grâce à la collaboration de la Sabam. Un moyen d'écouter en ligne les derniers tubes du moment, aussi bien que des perles musicales moins connues, en toute légalité. Notons que pour sa lancée, Deezer offre deux semaines d'écoute gratuite, il faudra ensuite s'abonner et payer ou se contenter d'un quart de chanson.

Sur la page d'accueil, Deezer propose une sélection de singles et albums récents ainsi qu'un classement des tops artistes, albums et titres. Séduisante option pour ceux qui ne savent pas quoi écouter ou à la recherche de découvertes musicales. La rubrique actualité est classée par "genres" (pop, rock, danse, jazz, metal...) et pour chacun, le site propose une sélection de 5 albums et les dernières sorties en date. "Il y a un vrai travail éditorial pour proposer des sélections de musique à écouter" explique un employé de Deezer Belgique sur le site Geeko-Le Soir. "Les titres mis en avant évoluent toutes les semaines, ils seront toujours liés à l'actualité." Il affirme aussi que les gérants du site sont totalement indépendants dans les choix de sélection et que leur but est bien de mettre les artistes et leurs morceaux "en avant".

La guerre Deezer-Spotify?

Totalement gratuit lors de sa création en 2007, Deezer devient payant à partir de 2009. Puis chez nous, il n'est plus disponible durant un moment. Et en 2011, il revient en mettant les petits plats dans les grands pour faire la nique à ses rivaux Spotify et Simfy: une nouvelle interface, plus agréable et plus lisible, un catalogue de morceaux bien rempli et deux formules d'abonnements. Il est aussi partenaire de Facebook mais chez Deezer Belgique, on assure qu'il ne faut pas nécessairement avoir un compte sur le réseau social pour avoir accès à la musique, contrairement à Spotify. Et entre les 3 plateformes de musique en ligne, c'est à qui aura les meilleures armes pour sortir du lot et rameuter le plus d'utilisateurs: Spotify et Simfy sont engagés avec Facebook et Deezer a signé tout récemment un contrat avec Belgacom, pour déjà s'assurer une place au chaud. Simfy semble pour l'instant moins loin dans la course qui se jouera probablement entre Spotify et Deezer. Est-ce que l'absence de formule gratuite du second jouera en sa défaveur? La guerre est déclarée...

J.M (stg)

www.deezer.com

Nos partenaires