Une histoire de violences

14/02/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:05
Du Le Vif Focus du 15/02/18

Découvert lors de la dernière Mostra de Venise, Jusqu'à la garde devait marquer les esprits, cumulant les prix de la mise en scène et de la meilleure première oeuvre. Le film, qui embrasse le sujet sensible de la violence domestique, est de ceux qui décoiffent, Xavier Legrand réussissant là un hybride aussi fort qu'audacieux entre drame social et thriller angoissant, le tout sous tension maximale. Issu du Conservatoire national de Paris, le réalisateur a accumulé une longue expérience d'acteur au théâtre comme au cinéma (on le vit notamment dans Les Amants réguliers, de Philippe Garrel) avant de s'essayer à la mise en scène en 2013 avec le court métrage Avant que de tout perdre, multi-primé lui aussi, de Clermont-Ferrand aux César. Un essai aux airs de matrice de Jusqu'à la g...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires