Une Belge au bout du monde

28/02/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:45
Du Le Vif Focus du 01/03/18

Ma'Ohi Nui, de la cinéaste belge Annick Ghijzelings, part à la rencontre d'un peuple de Polynésie lancé à la poursuite de son identité et de son indépendance.

Pléthorique, le programme de la Berlinale aligne, aux côtés des incontournables Compétition, Panorama et Forum, une myriade de sections aux objets les plus divers, allant des films destinés au jeune public (Generation) à ceux traitant de la nourriture (Culinary Cinema). C'est dans l'une d'elles, NATIVe, dévolue au cinéma indigène, que l'on a pu découvrir -sur écran IMAX encore bien- Ma'Ohi Nui, Au coeur de l'océan mon pays, le nouveau long métrage de la documentariste belge Annick Ghijzelings. Assurément peu banal, le film met le cap sur la Polynésie française, à la rencontre d'un peuple que l'Histoire coloniale et 30 années d'essais nucléaires, de 1966 à 1...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires