Un géant

06/12/17 à 21:00 - Mise à jour à 11:57
Du Le Vif Focus du 08/12/17

plus de 40 ans que Gerhard Richter n'avait plus été exposé en Belgique... Le S.M.A.K. revient sur l'oeuvre d'un génie qui n'a eu de cesse de se réinventer.

C'est l'un de ces moments de contemplation qui émeuvent aux larmes que l'on a vécu lors de la découverte de l'exposition que le S.M.A.K. consacre à Gerhard Richter (Dresde, 1932). L'un de ces instants suspendus qui donnent son sens à une existence. Étaient-ce les circonstances? Peut-être un peu. Ce jour-là avait quelque chose d'apocalyptique, le ciel s'était chargé de napper le paysage de manière dramatique à l'aide de l'un de ces drippings dont il a le secret. Des flocons énormes avaient entrepris de peindre le réel à la façon de Richter justement... Ce tremblé délicat qu'il a beaucoup pratiqué dans les années 60. Il y eut la peur sur l'autoroute, cette impress...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires