Un demi-siècle d'influences

27/07/17 à 09:39 - Mise à jour à 10:28

La série créée en 1967 par Christin et Mézières n'a pas attendu le film de Luc Besson pour devenir une référence, tant au cinéma qu'en BD.

Les connaisseurs ont depuis longtemps inscrit la série Valérian, agent spatio-temporel (rebaptisée en 2007 Valérian et Laureline à l'occasion de ses 40 ans et d'une énième réédition) aux panthéons du 9e art et de la science-fiction. Stan Barets, écrivain, libraire et grand spécialiste français de la SF, assénait il y a plus de quinze ans que Valérian était "l'archétype originel d'où tout procède". Will Eisner, géant américain des comics, lui emboîtait le pas peu après, estimant que "Mézières et Christin sont l'une des plus grandes influences qu'ait subie le cinéma américain en matière de science-fiction". De fait: depuis 1967 et son apparition dans le magazine Pilote, l'univers foisonnant et complexe de la série n'en finit pas d'imposer son imaginaire et son indémodable modernité auprès de ses lecteurs, qu'ils soient chef décorateur de George Lucas, féministes convaincus, scénaristes de films ou créateurs de BD. Une influence majeure, et surtout à 360 degrés, qui s'explique en partie par la richesse et les références de la série, laquelle a séduit e...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires