The Brutal Play

21/03/18 à 21:00 - Mise à jour à 12:02
Du Le Vif Focus du 22/03/18

Dès l'entrée, le ton est donné. Une imposante pièce composée de tiges filetées de Karsten Födinger oblige le visiteur à se faufiler, rappelant à ce dernier qu'il est un corps et pas seulement une paire d'yeux montée sur pieds. Cette contorsion initiale devant le cerbère d'acier aux soudures grossières plante idéalement le propos du curateur Matthieu Poirier, qui a imaginé The Brutal Play comme un antidote à la dématérialisation ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires