Roman de guerres

21/02/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:40
Du Le Vif Focus du 22/02/18

Pour son onzième roman, Christian Garcin colle aux basques élimées de vétérans américains éreintés de mépris social et de souvenirs glaçants.

Pour un auteur français, s'aventurer sur le terrain d'un thème déjà abondamment rebattu outre-Atlantique -celui des vétérans paupérisés, démolis par les conflits orchestrés par ce vieux crocodile d'Oncle Sam-, confine bien souvent à l'entreprise perdue d'avance. Heureusement pour lui, Christian Garcin ( Des femmes disparaissent, Selon Vincent) bénéficie d'une très solide et conséquente expérience littéraire tous formats et thématiques, qui lui permet de slalomer à l'aise entre les écueils propres à cet exercice, jusqu'à livrer un texte aussi politique que poétique sur la question. Hoyt, Matthew et Steven sont trois SDF, sortes de hobos sédentarisés à ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires