Rire sans limite

30/05/18 à 21:00 - Mise à jour à 10:16
Du Le Vif Focus du 31/05/18

Dans ses décapants Mémoires enfin traduits en français, le comique Lenny Bruce fait autant jaillir l'hilarité que la réflexion sur la vraie obscénité de l'Amérique.

On connaît bien peu d'autobiographies qui parlent de douche vaginale dès la page 2. C'est pourtant le cas de celle de Leonard Alfred Schneider, né en 1925 dans une famille juive de New York. Le ton piquant est donné: celui qu'on connaît sous le nom de Lenny Bruce est un gamin de huit ans joyeusement fouineur. Qui, de trafics en découverte de la masturbation, s'escrime à percer les mystères qui l'entourent quand sa tante Mema et ses parents divorcés le pensent trop jeune pour ça et le menacent à tout-va de raclée. De la ferme où on l'envoie trimer aux Marines où il s'engage en 1942, notre homme se fro...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires