Retour d'acide

23/02/17 à 15:59 - Mise à jour à 15:57
Du Le Vif Focus du 24/02/17

OÙ DANNY BOYLE REVIENT SUR LA GENÈSE D'UN FILM FORCÉMENT ATTENDU...

C'est avec un mélange de curiosité, de scepticisme et même d'appréhension que l'on avait accueilli la nouvelle d'une seconde cuvéeréunissant, 20 ans plus tard, les protagonistes de Trainspotting, un film ayant fait date dans l'Histoire du cinéma, britannique et au-delà. À l'autopsie, T2 Trainspotting,comme il convient de l'appeler, tient plutôt bien la distance. Sans pouvoir prétendre ni à l'urgence, ni à l'impact de l'original, il y a là une relance mieux qu'honorable, ayant pour bonne part substitué aux substances acides l'amertume du temps qui passe. Un décalage totalement assumé pour une relecture qui, si elle cite abondamment son modèle, ne s'en veut pas la suite, et encore moins le remake, comme l'expliquait Danny Boyle lors de ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires