Réparer les vivants

14/02/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:08
Du Le Vif Focus du 15/02/18

le Premier livre posthume de l'auteur israélien Aharon Appelfeld déploie pudiquement un bouleversant récit d'errance et de reconstruction.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Theo Kornfeld, 20 ans, décide de rentrer chez ses parents, sans plus attendre. À la libération du baraquement 8 du camp de concentration où il était détenu, ses compagnons de travaux forcés se sont pour la plupart jetés sur les stocks de vivres et d'alcool jusqu'à l'évanouissement. Lui reste pour sa part dans un état de sidération confus face à cette orgie avant de se sentir chassé avec hostilité par ses pairs. Se peut-il que ces hommes soient les mêmes qui lui ont porté secours quand il était souffrant? Que peut-on faire après l'horreur? Face à cette question perforante, faute de trouver une seule réponse en forme de baum...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires