Relecture du façadisme

04/10/17 à 21:00 - Mise à jour à 15:37
Du LeVif Focus du 06/10/17

Ce qui frappe d'emblée dans les images de Stéphane Couturier, doublement exposé ce mois à Bruxelles et Charleroi, c'est leur frontalité. Dans les oeuvres récentes du photographe français (né en 1957 et vivant à Paris), les façades des immeubles ne semblent être que surfaces planes, sans perspectives. Leur trame est omniprésente, même si elle peut parfois sembler confuse. Elle rythme ses compositions qui intriguent par leur apparente banalité, d'autant que la présence humaine pourrait...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires