Poker menteur

29/11/17 à 21:00 - Mise à jour à 11:36
Du Le Vif Focus du 01/12/17

Le Britannique Alfred Hayes voit ses romans peu à peu traduits en français. C'en est fini de moi date de 1968, et c'est un livre sombre et magnifique.

Quand on a enfin rencontré Alfred Hayes, c'était en 2015, et il était mort depuis 30 ans. Né à Londres en 1911, tôt émigré aux États-Unis, ce poète et scénariste (il a travaillé pour Roberto Rossellini, John Huston, George Cukor ou Fritz Lang et co-écrit Le Voleur de bicyclette de De Sica sans avoir jamais été crédité à son générique) fut aussi l'auteur de sept romans entre 1946 et 1973. Il y a deux ans, on découvrait Une jolie fille comme ça (initialement publié en 1958 dans sa langue originale), une histoire d'amour magnifiquement désenchantée entre un scénariste hollywoodien cynique et une jeune actrice fragile -à moins que ce ne soit le contraire.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires