Plus c'est gros...

30/03/17 à 16:31 - Mise à jour à 16:31
Du LeVif Focus du 31/03/17

On s'est déjà penché ici sur la capacité de notre époque à débiter des conneries au kilomètre. On y revient aujourd'hui, pas pour le plaisir d'enfoncer le même clou rouillé ou pour plaider coupable -quoique...-, mais bien parce qu'il y a de nouvelles pièces à verser au dossier. Si 2016 était déjà un grand cru, 2017 est bien partie pour battre tous les records. Il ne fait plus de doutes désormais que les élections, américaines hier, françaises aujourd'hui, jouent le rôle d'accélérateur dans la prolifération d'âneries. Trump, Fillon, Le Pen ou Poutine ne font même plus semblant de croire que la vérité et la raison doivent l'emporter, ils s'essuient les pieds dessus si ça leur permet de galvaniser les foules, d'enterrer quelques casseroles, d'hypnotiser les victimes de la mondialisation ou d'envoyer un adversaire dans les cordes. Le calcul est vite fait: l'impact d'une punchline saillante m...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires