Park Chan-wook

10/05/17 à 14:51 - Mise à jour à 14:50
Du LeVif Focus du 12/05/17

Emmené par Pedro Almodóvar, le jury de la Compétition officielle de cette 70e édition cannoise ne manque pas d'allure: de Jessica Chastain à Paolo Sorrentino, d'Agnès Jaoui à Will Smith, de Maren Ade à Gabriel Yared... Parmi eux, Park Chan-wook, le cinéaste coréen adepte de la manipulation et de l'ultra-violence, fait figure d'incontournable, lui dont l'histoire s'est précisément écrite sur la Croisette. En 2004, en effet, le président Quentin Tarantino tombe raide dingue de son Old Boy, film de vengeance complètement marteau à la grandiloquence quasi opératique, et compte bien lui décerner la Palme d'or. Ses compagnons jurés ne l'...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires