Merveilleuse déconfiture

28/02/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:45
Du Le Vif Focus du 01/03/18

Rabaté clôt son évocation de la débâcle de l'armée française en juin 1940. Un récit historique riche en échos, proche du chef-d'oeuvre graphique et humaniste.

Sur la couverture de la première partie, sortie l'année dernière, la route bordée de véhicules abandonnés et d'un cheval mort était empruntée par un soldat français. Cette fois, sans que les véhicules et le cheval aient bougé, le ciel bleu est devenu rouge, et c'est un soldat allemand qui remonte la route. Amédée Videgrain, soldat du 11e régiment, est désormais prisonnier des Allemands en compagnie d'une poignée d'autres troufions -ils seront bientôt des milliers- en route, lente et étrange, vers les stalags. Des tr...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires