La vie et rien d'autre

03/01/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:34
Du Le Vif Focus du 04/01/18

Le Botanique présente une centaine d'images qui retracent la carrière du street photographe Joel Meyerowitz. Where I Find Myself dessine en pointillé le portrait d'un homme obsédé par la vie.

Il est des rencontres qui changent le cours d'une vie. Pour Joel Meyerowitz (1938), ce fut Robert Frank, le père de la photographie de rue. La scène en forme d'implosion se déroule en 1962. Alors directeur artistique dans une agence de publicité new-yorkaise, Meyerowitz fait connaissance avec l'auteur de The Americans,qu'il doit assister le temps d'un shooting. Observer Frank se mouvoir Leica à la main -une véritable chorégraphie- fait office de détonateur pour celui dont la carrière semblait toute tracée. C'est décidé: il veut lui aussi devenir photographe, être ce bystander, spectateur sans cesse eyes wide open pour ne rien rater des gifts...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires