La dame de Shanghai

03/01/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:37
Du Le Vif Focus du 04/01/18

Joan Chen poursuit, depuis bientôt 40 ans, une carrière exemplaire entre Orient et Occident.

Joan Chen avait un peu plus de 25 ans lorsque le public occidental la découvrit, en 1987, dans Le Dernier Empereur de Bernardo Bertolucci, où, sous les traits de l'impératrice Wan Jung, elle contribuait à l'éveil sensuel du jeune Pu-Yi, monarque absolu bientôt rattrapé par les soubresauts de l'Histoire. Un film à l'éclat intact, comme le rappela une séance spéciale du festival de Macao. Et un rôle emblématique; à la mesure de celle qui, plus qu'une comédienne, apparaît comme une icône, ayant montré la voie à d'autres actrices asiatiques s'étant multipliées des deux côtés du Pacifique, les Michelle Yeoh, Gong Li ou autre Zhang Ziyi, pour n'en citer que quelques-unes.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires