L'illustration au balcon

03/01/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:44
Du Le Vif Focus du 04/01/18

Manuele Fior habille superbement La Vie devant soi de Romain Gary. Une vieille tradition -celle des livres illustrés- qui s'offre aujourd'hui une nouvelle jeunesse, voire un nouvel âge d'or.

On peut l'affirmer sans grand risque de se tromper: le succès du Petit Prince n'aurait pas été ce qu'il est si Saint-Exupéry n'avait pas accompagné son conte de ses propres aquarelles, au moins aussi célèbres que son texte. De même, La Guerre des mondes de H.G. Wells et sa représentation anxiogène des extraterrestres envahisseurs n'auraient pas à ce point influencé 100 ans de science-fiction si le roman n'avait pas été illustré successivement par Henrique Corrêa, Warwick Goble, Charles Dudouyt et plus tard par Edgar P. Jacobs. Et même les Fables de la Fontaine sont associées pour beaucoup et à jamais aux gravures de Gustave Doré... Ce mélange de dessin et de texte fut quasiment la norme au XIXe siècle, avant de peu à peu se racrapoter sur l'édition jeunesse -donnant là aussi de fameuses rencontres (on se souvient avec force et émotion du texte de Fantasia chez les Ploucs de Charles Williams autant que des illustrations de Tardi qui accompagnaient son édition chez Folio Junior dans les années 80). Une sorte de "mise à l'index" qui sembl...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires