L.A. Confidential

18/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 13:13
Du Le Vif Focus du 19/04/18

Star des années 40 et 50, Hedy Lamarr ajoutait à sa beauté une sexualité exacerbée et une remarquable candeur, ingrédients d'une autobiographie peu banale...

Aujourd'hui tristement oubliée, Hedy Lamarr brilla au firmament du cinéma hollywoodien des années 40 et 50, sa beauté fulgurante illuminant le Samson and Delilah de Cecil B. DeMille, quand elle ne la mettait pas au service de films aux titres éloquents: Le Corps céleste, Le Démon de la chair, La Femme déshonorée et autres Femmes devant le désir, ultime fait d'armes de sa filmographie, en 1957. Publiés en 1966 aux États-Unis sous le titre Ecstasy and Me: My Life as a Woman, ses souvenirs sont désormais traduits en français, dans un livre tenant autant de l'autobiographie que des mémo...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires