Invitations au voyage

14/06/17 à 16:24 - Mise à jour à 16:23
Du LeVif Focus du 16/06/17

Au mitan des années 80, Steven Spielberg réunit une équipe de rêve autour d'une série d'anthologie combinant fantastique, horreur et science-fiction. Récit d'une brève utopie télévisée en passe d'être réactivée.

On se souvient que Steven Spielberg a très tôt travaillé pour le petit écran. Il y a même fait ses classes. Exemple parmi d'autres: plus tard logiquement exploité en salles, son Duel (1971) fondateur, thriller course-poursuite où le danger prend -littéralement- les traits d'un camion, n'était à l'origine qu'un téléfilm mis en boîte pour ABC. Au mitan des années 80, fort du succès monstrueux de E.T. et Indiana Jones, il annonce son retour dans la lucarne via une série qu'il produit (toujours), écrit (souvent) et met en scène (parfois), promettant un petit film de cinéma hebdomadaire à la télévision. Et s'inscrivant dans la grande tradition anthologique (chaque épisode raconte une histoire complète et indépendante, avec un cast renouvelé) des années 50-60, celle des Alfred Hitchcock Presents mais surtout des One Step Beyond, The Outer Limits (Au-delà du réel) ou, bien sûr, The Twilight Zone (La Quatrième Dimension), avec lesquelles le réalisateur des Rencontres du troisième type a grandi dans un rapp...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos