Harry, un ami

25/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 09:41
Du Le Vif Focus du 26/04/18

Une épatante rétrospective revient sur Harry Gruyaert, le moins journalistique des photographes d'agence, dont les images réconcilient avec le monde.

"Ravier ananas". "Coupe Chamonix". "Pêche Melba". Les mots sont dérisoires, presque désespérés. Leur lettrage rouge cheap orne une enseigne lumineuse délicieusement décatie. Les termes en question contiennent cette part d'obsolescence, pour une fois non-programmée, symbolisant la vanité des entreprises humaines. Au-delà de leur sens, c'est leur forme même qui les précipite sans ménagement dans le néant. L'image compte parmi les plus emblématiques d'Harry Gruyaert (1941, Anvers). Elle date des années 70, dont elle suinte la bonhomie, cette Belgique de papa dans laquelle francophones et néerlandophones ne s'étaient pas encore tout à fait tourné le dos. "Papa", le mot n...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires