GET WELL SPOON

30/03/17 à 16:31 - Mise à jour à 16:31
Du Le Vif Focus du 31/03/17

TENACE, LE GROUPE AMÉRICAIN SORT UN NOUVEL ALBUM, HOT TOUGHTS, AUX HUMEURS INDIE-ROCK TOUJOURS AUSSI CONSISTANTES, ADULTES MAIS PAS FORCÉMENT RANGÉES.

Ce jour-là, Spoon vient tout juste de débarquer en Europe. Mike Pence, le tout nouveau vice-président des États-Unis, aussi. "On est vraiment désolés", s'excuse Jim Eno, le batteur. L'ère Trump est lancée officiellement depuis un petit mois, et le groupe américain n'a toujours pas l'air de s'en remettre. "C'est une source constante de discussion, admet Britt Daniel, frontman de Spoon. Et je hais cela. Parce que c'est précisément ce qu'il recherche. Est-ce qu'on ne pourrait pas un moment ignorer cet enc...? Arrêtons de commenter chacun de ses tweets et creusons un peu plus loin ses liens avec la Russie." Comme beaucoup, les membres du quatuor n'ont pas vu arriver la catastrophe. "Je n'ai pas d'explication, continue Daniel. Je ne comprends toujours pas ce qui s'est passé. Aussi parce qu'on évolue dans un milieu où personne n'a voté républicain... Le fait est que l'Amérique est aujourd'hui divisée en deux. C'est comme un grand clash de cultures. Entre les ruraux et les urbains, les personnes éduquées et celles qui le sont moins... Je ne connais qu'un seul ami qui a voté Trump. On a eu une brève conversation...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires