Fin de cycles

02/05/18 à 21:00 - Mise à jour à 14:06
Du Le Vif Focus du 03/05/18

Yórgos Lánthimos et Michael Haneke signent deux films funèbres croquant avec férocité une humanité déclinant sans espoir de Happy End...

Il régnait sur la dernière compétition cannoise un parfum morbide, constat illustré par la sortie en DVD de deux films marquants de cette édition 2017, The Killing of a Sacred Deer, premier film américain du cinéaste grec Yórgos Lánthimos, reparti avec le Prix du scénario, et Happy End, dernier essai du maître autrichien Michael Haneke . Lánthimos s'est fait depuis Dogtooth, le film qui le révélait internationalement en 2009, le chantre d'un cinéma résolument grinçant. Empruntant largement au mythe d'Iphigénie, d'Euripide, Mise à mort du cerf sacré ne déroge pa...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires