Dans le Jungle, terrible Jungle

18/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 13:27
Du Le Vif Focus du 19/04/18

Dédié à la création contemporaine dans l'illustration jeunesse, le festival Jungle revient ce week-end à Liège: une multitude d'expos, d'ateliers et de rencontres pour célébrer l'image et ses pas de côté.

Si la littérature jeunesse ne manque pas de visibilité, les images qui la composent, elles, continuent d'être sous-représentées. Surtout lorsqu'elles sont émergentes, contemporaines et alternatives, au sens de "différentes". C'est en tout cas le constat que tire depuis quelques années Vincent Mathy, illustrateur et prof, à l'origine avec une poignée de convaincus de ce festival Jungle, dont la première édition, en 2016, avait attiré plus de 2000 personnes: " La lecture, c'est aussi l'image, et pourtant, elle reste le parent pauvre de l'éducation. On te dit dès six ans qu'il faut quitter l'image pour le texte, alors que l'image est et reste omniprésente. Mais on n'apprend plus à lire une image. Quand je fais des ateliers dans des classes de primaire, il suffit que je leur dessine un cochon vert pour que les élèves soient perdus. Ils ne comprennent pas, tant ils sont habitués à voir les images utilisées seulement comme des représentations du réel, même dans l'imaginaire. Les images, comme beaucoup d'autres choses, sont de plus en plus normées,...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires