Cartel de Kali

11/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 10:31
Du Le Vif Focus du 12/04/18

Malgré la pléthore d'invités prestigieux, Kali Uchis reste bien la seule pilote d'un premier album qui multiplie brillamment les évidences pop.

La machine musicale est un monstre jamais rassasié. Avide de nouveautés, il lui faut en permanence de nouvelles têtes. Cela a toujours été le cas? Certes. Mais peut-être jamais autant depuis que le Net a multiplié les robinets de diffusion. L'industrie a pris le pli de tirer à tout va, en espérant toucher la cible au moins une fois. Résultat: plus besoin d'attendre, il suffit d'un titre qui a cartonné sur SoundCloud, d'un nombre de followers qui s'affole sur Instagram pour lancer les grandes manoeuvres. Cela peut être harassant. Le danger pour un artiste étant d'arriver déjà complètement essoré au momen...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires