Avec force

18/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 13:15
Du Le Vif Focus du 19/04/18

À Paris, La maison rouge consacre une exposition au témoignage visuel bouleversant laissé par l'artiste rom Ceija Stojka. Naïf et puissant.

Z6399. Tel était le numéro de matricule qui lui a collé à la peau tout au long d'une existence à jamais déchirée par le bruit des bottes. De nombreuses photos témoignent de cet effroyable marquage qu'elle n'a jamais cherché à dissimuler. Elle n'avait que 10 ans quand l'encre des bourreaux s'est diffusée dans son bras gauche. L'histoire de Ceija Stojka se découvre comme un incroyable exemple de résilience. Née en Autriche en 1933, Stojka est la cinquième d'une fratrie de six enfants dans une famille rom d'Europe Centrale. Déportée avec sa mère Sidonie et d'autres membres de sa famille, elle a survécu à pas moins de trois camps de concentration: Auschwitz-Birkenau, Ravensbrück et Bergen-Belsen. " Je n'ai pas peur. Ma...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires