Au nom du père

09/05/18 à 21:00 - Mise à jour à 09:25
Du Le Vif Focus du 10/05/18

À travers sa relation avec son père, édouard louis explore les mécanismes d'exclusion et la violence sociale. Un récit coup de poing.

Avec Édouard Louis, la sociologie n'est jamais loin de la littérature. Ou vice-versa. Dans le bouleversant En finir avec Eddy Bellegueule, son acte de naissance comme écrivain, il réglait ses comptes avec son milieu -précaire- d'origine tout en révélant déjà la moisissure sociale tapie sous le linoléum clinquant du libéralisme. À travers le récit puissant et désespéré d'un adolescent s'amputant de ses attaches familiales pour vivre en adéquation avec ses désirs profonds, il dressait le portrait accablant d'un prolétariat rural ratatiné sur lui-même et gangrené par la virilité, l'homophobie et le racisme. Deux ans plus tard, en 2016, dans Histoire de la violence, il allait encore se cogner au réel en racontant le film de son agression par un amant d'un soir. Une plongée suffoca...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires