Une autre façon de voir la BD

22/03/10 à 15:44 - Mise à jour à 15:44

La BD numérique n'est certainement pas une révolution. Elle existe depuis un petit temps déjà mais Les autres gens, cette "bédénovela", sort certainement du lot.

Une autre façon de voir la BD

La BD numérique n'est certainement pas une révolution. Elle existe depuis un petit temps déjà mais Les autres gens, cette "bédénovela", sort certainement du lot.

Si vous vous demandez ce qu'est le "bédénovela", c'est assez simple. Il s'agit d'un soap montré sous forme de vignettes, à l'écran et sans cadre. Les autres gens raconte l'histoire de Mathilde qui se retrouve par un énorme hasard vainqueur de 30 millions d'euros à l'Euromillions (oui ça fait rêver!). Mais bien au-delà de cela, c'est tout l'univers de Mathilde qui est observé par la BD. Ses parents, son frère, ses amis, les hommes avec qui elle couche, etc. Bref, c'est la nature humaine qui est observée car il va y avoir des mensonges, des choses cachées, des secrets révélés, des prises de position, etc. Mais pas de panique, nous ne sommes pas au niveau de Plus belle la vie mais plus dans ce que feraient certains cinéastes. Mais l'un des dangers est de voir Les autres gens partir dans tous les sens et d'intégrer trop de personnages. De plus, le style des dessins change tous les jours et même si les différents acteurs sont aisément reconnaissables, certains lecteurs pourraient vite être perdus.

Si le dessin change tous les jours, le dessinateur aussi. Ils sont pas moins de 20 dessinateurs qui travaillent autour du seul scénariste de ce "bédénovela", Thomas Cadène. Et certains sont connus: Bastien Vivès, Camille Jourdy, Chloé Cruchaudet, Tanxxx, Aseyn, Nicolas Némiri, etc. Le dessin est souvent très réussi, bien que selon le dessinateur et son style, on accrochera parfois moins. Les cases sont souvent bien utilisées et c'est toujours très clair.

Les autres gens est gratuit durant tout le mois de mars. Pour consulter tous les épisodes de ce mois (il y en a cinq par semaine), il suffit juste de vous inscrire. Par après, dès avril, la BD deviendra payante. Reste à voir si le succès sera toujours au rendez-vous car il semblerait qu'à l'heure actuelle, il y ait quelques milliers d'inscription.

Les éditeurs sont absents de la partie. Les autres gens est une réaction au fait que ceux-ci ne financent pas assez la BD numérique et préfèrent toujours s'atteler aux versions papier. Ensuite, les autres des Autres gens espèrent que leur projet suscitera des vocations et que d'auteurs auteurs passent par la BD numérique. C'est un genre qui fonctionne de plus en plus, comme en atteste le nombre de blogs BD qui existent. Cependant, ces derniers sont très souvent gratuits. Les autres gens propose une formule de trois abonnements différents. Ils sont tous attractifs. Soit c'est au mois et vous payez 2,79¤., soit au semestre et cela reviendra à 15¤ et une formule annuelle à 29¤. Est-ce qu'en un mois cette "bédénovela" aura réussi à séduire suffisamment son public pour qu'il soit prêt à payer? Et de manière plus générale, est-ce que les personnes sont prêtes à débourser de l'argent pour quelque chose sur Internet alors qu'ils ont été très souvent habitués au gratuit? Réponse dans quelques mois pour voir si Les autres gens est toujours dans le coup...

Pour découvrir la BD: http://www.lesautresgens.com/spip.php?page=sommaire&hz=1269271611

Benoît Ronflette (Stg)

Nos partenaires