Spiderman tisse aussi sa toile dans les salles obscures

24/09/10 à 18:10 - Mise à jour à 18:10

Spiderman est aussi l'un des précurseurs des adaptations de bandes dessinées au cinéma. En 1977, l'homme araignée tisse sa toile dans les salles américaines. Le film n'est destiné qu'à être le pilote de la série télévisée mais son succès entrainera une suite dès 1978.

Spiderman tisse aussi sa toile dans les salles obscures

Peter Parker, le jeune étudiant piqué par une araignée mutante, est interprété pour la première fois dans un film par Nicolas Hammond. Mais l'homme araignée et la riposte de l'homme-araignée sont en fait des pilotes pour la série télé, The Amazing Spiderman.

Il faut attendre les années 2000 pour voir l'homme aux pouvoirs arachnides arriver dans un vrai film au cinéma. En effet, la série télévisée s'assurant du succès du héros, il n'y aura plus de film avant 2002.

C'est Sam Raimi qui va produire le premier Spiderman. C'est aussi à ce moment que Tobey Maguire devient le nouveau visage de l'homme araignée. L'acteur peu connu parvient à captiver l'attention du public et est aujourd'hui indissociable de son rôle d'homme araignée.

Deux ans plus tard, c'est Spiderman 2 qui arrive sur nos écrans. Pour faire patienter le public, une version plus longue intitulée Spiderman 2.1 est introduite comme bande-annonce du troisième volet de la saga.

Le dernier (?) épisode en date est (à sa sortie) l'un des films qui a coûté le plus cher de l'histoire du cinéma avec 258 millions de dollars. Et l'on pensait ne plus revoir la toile du héros avant un bon moment, Tobey Maguire ayant déjà longuement hésité à participer au tournage de ce troisième volet.

Et pourtant, le réalisateur Marc Webb a annoncé un nouveau film de la saga pour 2012. Spiderman Reboot nous éclairera sur la vie de Peter Parker avant d'être Spiderman. Air du temps oblige, le film sera en 3D et le rôle de Peter Parker devrait être repris par Andrew Garfield (récemment vu dans le rôle d'Eduardo Saverin dans Social Network).

Céline Sohier (Stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires