Sam Hill, 1924: les débuts

25/10/12 à 17:16 - Mise à jour à 17:16

WESTERN DÉVOYÉ | Big Spring, petite ville d'Oklahoma, 1924. L'époque a encore une botte dans le Far West et l'autre déjà dans la modernité naissante.

DE RICH TOMMASO, ÉDITIONS ÇÀ ET LÀ, 144 PAGES. ***

Sam Hill, 1924: les débuts

WESTERN DÉVOYÉ | Big Spring, petite ville d'Oklahoma, 1924. L'époque a encore une botte dans le Far West et l'autre déjà dans la modernité naissante. Sam Hill, 16 ans, est un jeune homme ambitieux qui tente de concilier ses études avec un boulot de concierge de nuit dans l'hôtel de son père, le Cavalier. Pas simple. Il doit composer avec les humeurs alcoolisées de son paternel ressassant son passé de shérif et d'entrepreneur autodidacte, mais aussi avec des clients pas toujours bien intentionnés. Petite éclaircie dans ce monde de brutes et de scélérats, il fait la connaissance de Willa, la fille du détective que vient d'engager son vieux pour traquer les resquilleurs. Un joli brin de fille décomplexée dont il tombe immédiatement amoureux. Les tranches de vie qui composent cette fresque chorale, inspirée de la vie de l'écrivain Jim Thompson, racontent cette Amérique à la croisée des chemins. Sur fond de derricks, de magouilles et de prohibition, les pionniers de l'ère industrielle imposent peu à peu leur agenda mais se comportent encore comme des cow-boys. Franklin J. Hill l'apprendra à ses dépens, lui qui perdra son hôtel lors d'une partie de cartes... L'arrivée d'un homme plus louche que les autres va porter ce chaudron à ébullition. Le dessin épuré de l'Américain Rich Tommaso, très ligne claire façon Seth (George Sprott), donne à l'ensemble une limpidité quasi hergéenne, usant habilement de la bichromie, au risque ici et là d'édulcorer la violence, physique mais aussi sociale, de cet Ouest peu reluisant. Pas de quoi gâcher toutefois le plaisir du lecteur, emporté par le panache d'un récit mangeant à tous les râteliers: western, polar, etc. Et revisitant par la bande les grands mythes yankee, dans la droite ligne d'un James Sturm (America), ex-compagnon de route de Tommaso.

En savoir plus sur:

Nos partenaires