Rencontre avec Costa-Gavras: "Je veux garder les yeux ouverts"

10/07/18 à 09:00 - Mise à jour à 09:51
Du Le Vif/L'Express du 05/07/18

Costa-Gavras, le réalisateur de Z, Missing et L'Aveu publie de passionnants mémoires embrassant un demi-siècle de cinéma et d'engagement politique. Rencontre avec un homme qui veut " garder les yeux ouverts ".

Entamé en 1965 avec Compartiment tueurs, le parcours de réalisateur de Costa-Gavras l'a vu ensuite aligner diverses réussites majeures, les Z, Missing, Etat de siège, L'Aveu, Music Box ou autre Amen, venus témoigner d'un engagement indéfectible, tout en donnant ses lettres de noblesse à un cinéma politique dont il ne s'est jamais détourné. A 85 ans, le cinéaste français d'origine hellène, oscarisé pour Z, palmé pour Missing, n'a rien perdu de son allant. Et en attendant un possible nouveau film qu'il consacrerait à la crise grecque et à l'Europe, il publie ses Mémoires, sous le titre Va où il est impossible d'aller (1). Un emprunt à l'auteur grec Nikos Kazantzakis, et une manière, également, de signifier qu'il n'a pas renoncé aux utopies. " Comment pourrait-il en aller autrement, sourit-il alors qu'on le rencontre à Paris. Je n'aurais jamais imaginé, en arrivant en France en 1955, pouvoir faire ce que j'ai pu et su faire jusqu'à aujourd'hui. Devenir metteur en scène, mener une bonne vie en France, y travailler, tout cela s'est réalisé. J'ai eu toute l'utopie dont je pouvais rêver, et même celle dont je ne rêvais pas. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires