Quatre questions à Charlie Adlard, dessinateur de Walking Dead

24/02/14 à 17:44 - Mise à jour à 25/02/14 à 09:39

Source: Focus Vif

Le croqueur de zombies du comic book à succès était présent lors de cette 44e édition de la Foire du Livre. L'occasion d'en savoir plus sur Charlie Adlard, en quelques questions.

Quatre questions à Charlie Adlard, dessinateur de Walking Dead

Le comic qui a inspiré la série télé The Walking Dead © The Walking Dead/Charlie Adlard

Il aurait pu travailler dans l'industrie du film une fois son diplôme en poche ou tourner dans le monde entier avec son groupe de rock. Charlie Adlard a pourtant choisi la voie de l'illustration et croque depuis 2004 les zombies de The Walking Dead, reprenant ainsi le travail de Tony Moore après six tomes prometteurs. L'illustrateur n'en est pas à son premier coup de crayon, puisqu'il avait déjà dessiné Spider Man, Mars Attacks ou encore X-Files avant de reprendre le comic post-apocalyptique, depuis élevé au rang de saga culte par les amateurs du genre et inspiration principale de la série télévisée du même nom.

Invité de la Foire du Livre, Adlard a distribué dédicaces et dessins avant de monter sur la haute estrade de l'Imaginarium, l'espace réservé aux performances multimédia en tout genre. L'illustrateur qui donne vie à Rick, Michonne et les autres personnages du scénariste Robert Kirkman y a offert aux visiteurs un show sanglant qui valait le détour (à découvrir en vidéo ci-dessous). Surmontant une salle infestée de zombies titubant, grognant et plus vrais que nature, il a esquissé quelques-uns de ses célèbres mort-vivants. Une paire d'heures avant ce spectacle gore en noir, blanc et rouge, nous lui avons posé quelques questions au détour d'un rayon de bandes dessinées.

Quelles sont vos influences en matière d'illustration?

Il y en a beaucoup... Enormément de BD américaines, dont de vieux classiques. Je suis un grand fan de Alex Toth, c'est un génie. Et ces grands contemporains que sont mes amis Sean Phillips, Tommy Lee Adwards ou Sean Murphy. Je suis aussi un grand admirateur des illustrations artistiques américaines des 60's et 70's. J'aime aussi beaucoup l'industrie européenne, c'est une grosse influence pour moi. Il y a un paquet d'années déjà, on a commencé à aller au Festival d'Angoulême. La première fois, c'était il y a vingt ans. Avant ça, je ne connaissais pas les BD européennes comme Astérix ou Tintin. Et toutes ces choses-là ont eu une réelle influence sur mon travail.

Quel est votre film de zombie préféré?

Shaun of the Dead! Parce qu'il y a de l'humour et de l'horreur.

Qu'est-ce que vous aimez dans les histoires de zombies?

Ce qui est drôle, c'est que je n'ai pas commencé à dessiner Walking Dead parce que j'étais fan des zombies et des sujets apocalyptiques. En vérité, c'est arrivé entre deux boulots, quand Robert m'a demandé de dessiner les Walking Dead. J'ai dis oui puis j'ai lu le script... Et là, j'ai réalisé que ce n'était pas juste une histoire de zombies et de mort. C'était beaucoup plus que ça, surtout par rapport aux personnages. C'est ce qui m'a plu dans le livre. Mais en ce qui me concerne, cela ne doit pas forcément être lié au sujet que je veux faire. Comme je le dis toujours, tant que c'est bon, je le dessine. Et peu importe le sujet, que ça soit de l'horreur, de la science-fiction, du drame... Ca doit être bien écrit en premier lieu. Et ça, ça représente 99% de mon travail.

Que pensez-vous de l'adaptation du comic, la série The Walking Dead?

Ce que j'en pense? C'est nul! Non, c'est une bonne série... Et je crois que cela devait être différent des BD. Sinon, à quoi bon en faire une série?

Nos partenaires