Quand Facebook recommande la lecture de Mein Kampf

26/08/13 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Facebook recommande la lecture du manifeste nazi d'Adolf Hitler à un internaute fan de romans historiques et "allergique à l'extrême droite". Malaise.

Quand Facebook recommande la lecture de Mein Kampf

Facebook classe Mein Kampf dans les livres suggérés à un internaute du territoire de Belfort. © Capture d'écran du site LePays.fr

Dimanche, un internaute fan de l'auteur Philipp Kerr a eu la très désagréable surprise de recevoir sur son compte Facebook une recommandation l'invitant à la lecture de Mein Kampf, rapporte dimanche le quotidien régional français Le Pays. La raison? L'évocation du Troisième Reich dans les romans historiques de l'auteur britannique Philippe Kerr, que l'internaute avait "liké".

Le manifeste nazi d'Adolf Hitler arrivait samedi en troisième position parmi les "livres suggérés" sur le profil Facebook de cet internaute du Territoire de Belfort, "allergique à l'extrême droite" selon Le Pays, en compagnie de l'Idiot de Dostoïevski et de deux BD.

Entre censure et mauvais goût

Ce n'est pas la première fois que Facebook est épinglé dans des histoires sensibles. Il y a quelques mois, le réseau social avait brutalement censuré la page du musée du Jeu de Paume à cause d'une photographie de nu réalisée par l'artiste Laure Albin Guillot. La propagande nazie, oui, l'art, non?

En France, la vente du manifeste nazi n'est pas interdite, mais un avertissement au lecteur doit être placé en première page. Facebook n'est donc pas dans l'illégalité avec cette recommandation, mais a tout de même choqué l'internaute. D'ailleurs, le livre tombera dans le domaine public en 2016.

En savoir plus sur:

Nos partenaires