Passa Porta festival, Imagine!

21/03/13 à 13:57 - Mise à jour à 13:57

Du 20 au 24 mars, Bruxelles se remet au diapason littéraire. Quatre soirées et une "journée Parcours" sont prévus pour la quatrième édition du festival Passa Porta. Petite sélection des moments forts.

Passa Porta festival, Imagine!

© DR

Le pouvoir de l'imagination, c'est le thème de la quatrième édition du festival littéraire organisé tous les deux ans par la célèbre librairie multilingue de la rue Danseart. Ouverture, transgression des frontières, échange et dialogue guideront ces cinq jours. Quatre soirées spéciales s'enchaineront, pour finir sur une journée Parcours. Comme à l'habitude, le festival a ouvert ses portes mercredi par un discours ayant trait au thème du festival. Inspiré par le sujet de cette année - Imagine! - Boualem Sansal a proposé ses pensées aux lecteurs-auditeurs rassemblés dans la librairie Passa Porta. L'écrivain algérien a évoqué l'importance de l'imagination et du rêve dans nos sociétés sous pression. Censuré dans son pays parce qu'il critique le pouvoir en place, son roman Le Village de l'Allemand lui a valu une renommée mondiale. "Imaginer n'est pas rêver, a-t-il soufflé devant l'audience imaginer est une révolte, une transgression, une ambition. C'est un acte volontaire qui dépasse nos angoisses pour aller affronter ce qui les provoque."

Lors de la soirée de jeudi, intitulée Writers for peace, Sansal s'entretiendra dans la salle de spectacle La Bellone avec Liao Yiwu, auteur engagé dans le mouvement chinois pour la démocratie. Les auteurs, tous deux lauréats du Prix de la paix des libraires allemands et persona non grata dans leur pays, débatteront des rapports entre politique et littérature.

Les voix puissantes de cinq grands écrivains s'exprimeront vendredi aux Halles de Schaerbeek. Tous issus des pays en révolution, Khaled Khalifa (Syrie), Khaled Al Khamissi (Egypte), Raja Ben Slama (Tunisie) et Ibrahim Al-Koni (Libye) répondront au rôle du poète dans la chute des dictatures, aux côtés de Boualem Sansal, de l'écrivain marocain Mohamed Berrada et de l'éditorialiste du Soir Béatrice Delvaux. Les discussions de samedi autour du genre de la nouvelle réuniront des spécialistes du genre au Studio 4 de Flagey. Des intervenants de choix s'y réuniront : notamment l'Américaine Lydia Davis, l'Espagnol Enrique Vila-Matas, le Belge Pierre Mertens ou l'irlandaise Anne Enright.

La journée littéraire dominicale vous obligera à faire des choix parmi les activités, lectures et débats proposés dans les cafés, restaurants, hôtels, musées, théatres et bibliothèques du centre de Bruxelles. La journée pourra commencer par un petit déjeuner avec l'auteur flamand Bart Moeyaert, continuer par une visite guidée du musée Magritte en compagnie du célèbre dessinateur François Schuiten ou par un tour de la ville à la recherche de faits divers devenus fictions et légendes devenes réelles... Les enfants pourront créer un livre avec le jeune illustrateur néérlandophone Mattias De Leeuw, pendant que les parents participeront à des lectures érotiques dans l'ambiance intimiste d'une taverne art-déco...
Le choix reste à faire parmi la centaine d'activités organisées au coeur de la ville. On y annonce notamment la présence de l'écrivaine britannique A.S. Byatt, du Libanais Amin Maalouf, du Hongrois Viktor Horvath, et de l'Américain Percival Everett.

Le programme complet sur www.passaporta.be
Adèle Dachy

Voir aussi : "Portes ouvertes" dans le Focus Vif 15/03 (Ysaline Parisis)

Nos partenaires