Oui mais il ne bat que pour vous

01/12/11 à 16:48 - Mise à jour à 16:48

Isabelle Pralong (L'Eléphant) mêle éléments autobiographiques et passages oniriques, entrecoupés d'intertitres tirés du poème Pièce de coeur de Heiner Müller, dont le (long) titre de son nouvel opus représente la dernière strophe.

Oui mais il ne bat que pour vous, de Isabelle Pralong, Éditions L'Association. ****

Oui mais il ne bat que pour vous

Voilà typiquement le genre d'objet qui, lorsque vous l'avez refermé, exige de vous une seconde lecture. Isabelle Pralong (L'Eléphant) y mêle éléments autobiographiques et passages oniriques, entrecoupés d'intertitres tirés du poème Pièce de coeur de Heiner Müller, dont le (long) titre de son nouvel opus représente la dernière strophe. Cet entrelacs d'histoires, de références et d'aventures bizarres déroute au premier abord, puis séduit et achève de convaincre, la dernière page refermée. Mention spéciale aux animaux d'Isabelle Pralong, et notamment ce magnifique (et énorme) tigre, qui évoque l'art des estampes et les contes traditionnels chinois.

V.D.

Nos partenaires